Les moments machiavéliens en perspective

machiavelli111Colloque international | Programme

15-17.05.2019 | Auditorium Sakis Karagiorgas II - Université Panteion


Depuis le 16e siècle, l’œuvre de Machiavel a ouvert la voie à la pensée politique moderne. Si la plupart des grands théoriciens modernes de la politique ont jugé nécessaire de se mesurer avec son œuvre, certains vont jusqu’à dire que cette rencontre définit leur pensée.


Suivant le fil de l’humanisme jusqu’à nos jours, ce colloque organisé par l’université Panteion, s’intéresse en particulier à la manière dont la pensée du 20e siècle rencontre l’œuvre de Machiavel, une rencontre, certes, à son tour normée par les traditions de lecture antérieures. Le pari du colloque est de montrer que les interprétations machiavéliennes du 20e siècle, dûment rattachées à leurs origines, peuvent offrir une approche originale de la pensée politique, « machiavélienne » ou pas.

Avec la participation de :
C. Avlami, G. Vasilakos, C. Galanopoulos, G. Faraklas, V. Iakovou, G. Kalampokas, D. Karales, K. Karousakis, E. Katsoulis, M. Karra, S. Makris, D. Manoukas, G. Maramathas, M. Bartsidis, I. Papagiannopoulos, A. Papathanasiou, A. Pachlivanides, A. Schismenos, S. Siamandouras, P. Sotiris, G. Steiris, S. Tsirigkas, N. Tsiros, L. Chountoulidis (Grèce), E. Balibar, Columbia University & Université Paris Nanterre F. Dubard de Gaillarbois, Université Paris Sorbonne M. Gaille-Nikodimov, CNRS & Université Paris Diderot (France), M. Berseneva (Allemagne), A. N. Dolfo, V. Morfino (Italie), A. Milioni (Belgique), A. Pina (Portugal), H. Poltier (Suisse), C. Seal (États-Unis)