La Nuit des idées 2021 : « Proches »

Proches : de soi, des nôtres, des autres

Au cours d’une soirée exceptionnelle, l’Institut Français de Grèce vous convie à la 8ème édition de la Nuit des Idées qui se déploiera autour du thème « Proches ».

Le proche est-il toujours… plus lointain ? Si la globalisation économique a aboli bien des frontières, si la révolution numérique crée à l’infini des espaces de rencontres et d’échanges, il est difficile de résister au sentiment d’un dessaisissement ou, du moins, d’une vaste recomposition, qui va de l’espace le plus intime – l’amour, le couple, la famille – au champ le plus large des relations amicales, professionnelles, sociales, des relations entre les Etats.

Pour la première fois, la Nuit des Idées permet d’entendre des témoignages issus de pays voisins. Cette démarche part de l’hypothèse qu’au-delà des particularités, des différences, voire des conflits qui, dans chacune des sphères considérées, fondent bien souvent cet « étranger proche », cette figure de l’altérité qui semble constituer l’horizon indépassable de nos actions, des préoccupations communes s’expriment, et qu’il y a place pour un dialogue fructueux et la recherche de convergences au sein de chacune des collectivités humaines et entre elles.

L’édition 2021 de la Nuit des Idées est sans précédent. Alors que l’immense majorité des Etats et des êtres humains ont été, sont ou seront confrontés aux contraintes du confinement ou du couvre-feu, elle nous invite à nous interroger sur la nature même de nos relations à l’autre. Et si la pandémie, malgré l’angoisse qu’elle suscite, malgré l’isolement auquel elle nous contraint, malgré la peur de l’autre qu’elle engendre, était aussi une incroyable opportunité pour tenter de réparer le lien sensible, fraternel, amical, politique, qu’au-delà de notre individualisme, de nos particularismes, de nos irrédentismes, nous savons indispensable pour solidairement regarder en face l’avenir de notre espèce et de notre planète.

L’édition 2021 de la Nuit des Idées à Athènes est coordonnée par l’écrivain, auteur de documentaires radiophoniques culturels et journaliste Yorgos Archimandritis.

Rejoignez-nous sur le site de l’IFG à partir de 18h00 pour écouter celles et ceux qui font avancer les idées, et au fil de la nuit partager avec nous témoignages et performances d’artistes.

PROGRAMME DE LA SOIRÉE

18h00 : « Dialogue across the Sea»
Grèce-Turquie : avoir 18 ans à Athènes et à Istanbul.

Diffusion simultanée dans le monde entier sur la plateforme de l’ Institut français (Paris)

Génération Covid ? Une jeunesse contrainte dans ses désirs, ses représentations et ses perspectives. Défis et espérances d’une génération. Confinement et couvre-feu bouleversent les relations dans le champ affectif et social. Eclipse des relations personnelles et des perspectives d’emploi ; cellules familiales à l’épreuve de l’isolement dans des espaces exigus.

Dans le contexte géopolitique et culturel de la Méditerranée orientale, les Instituts français de Grèce et de Turquie ont imaginé de faire dialoguer, par visioconférence et en direct (retransmission en direct sur l’ensemble du réseau français), quelques jeunes Grec(que)s et Turc(que)s qui, pendant trois-quarts d’heure, témoigneront de leurs expériences du confinement, de leurs espoirs, de leurs engagements, de leurs amours, de leurs attentes et leurs visions du monde de demain. Cet échange sera modéré par un journaliste et inclus dans la programmation globale de la Nuit des idées, parmi d’autres dialogues binationaux à travers le monde.

18h50 : Ballade urbaine avec l’écrivain Christos CHRYSSOPOULOS et Patrick COMOY conseiller culturel et directeur de l’IFG.

19h00 : Grand entretien avec Bruno PATINO, président du directoire d’Arte et Directeur de l’Ecole de journalisme de Sciences Po Paris.
Entretien mené par Yorgos Archimandritis, sur le monde numérique et son impact sur les rapports de l’individu avec son environnement.

19h45 : Podcast – entretien sur le thème « Masculin-Féminin » avec le duo célèbre d’artistes Pierre et Gilles, conçu et réalisé par Yorgos Archimandritis .

19h50 : Entretien avec Irène JACOB, interprète de « La double vie de Véronique », mené par Yorgos Archimandritis. L’actrice lira des extraits de son livre « Bing Bang » .
Avec le soutien de l’ Ambassade de Grèce en France.

20h00 : Table Ronde : Hommes, femmes : si proches, si lointains !
Hommes et femmes, voués à l’amour, à l’amitié, à la cohabitation dans l’espace familial, social, professionnel. Si proches par l’espèce mais rendus si éloignés par une construction culturelle venue du fond des âges, qui pose la supériorité du mâle comme fondement de l’ordre civil et politique, économique et social, moral et religieux. Piège d’un modèle unique qui organise l’infériorité de la femme et enferme l’homme dans le postulat d’une virilité fondée sur la force, la compétition et l’hétérosexualité.
Retour sur la fabrique, dès le plus jeune âge, des stéréotypes de genre et des assignations traditionnelles. Les injonctions de puissance et de performance consacrent un ordre viril. A l’heure du #MeToo, qui a relancé la question de la séduction, du consentement et des violences sexuelles, l’homme est confronté à ses privilèges et exposé à ses contradictions, en ayant mené les combats pour la liberté et pour les droits, mais omis ceux qui mettent à mal sa suprématie.

Comment le mouvement d’émancipation des femmes contribue-t-il à modifier les représentations, tant dans le champ amoureux que dans celui des transformations sociales de la famille (traditionnelle, nucléaire, monoparentale, recomposée, homoparentale) ? Comment le combat pour l’égalité des droits et des représentations fait-il évoluer les modèles parentaux ? D’autres modèles d’homme sont-ils possibles et compatibles avec les droits des femmes ? Masculin et féminin peuvent-ils être rendus plus proches ?

Avec :
Olivia GAZALE, professeure de philosophie, co-fondatrice des Mardis de la philo. Auteure de Le Mythe de la virilité : un piège pour les deux sexes (Robert Laffont, 2017).

Alexandre LACROIX, écrivain, philosophe, journaliste et directeur de « Philosophie magazine », auteur du roman autobiographique « La naissance d’un père ».
Theofano PAPAZISSI, Professeur émérite de Droit à l’Université Aristote de Thessalonique, pilier du texte de loi sur la création du PACS en Grèce.
Nikos PANAYOTOPOULOS, Professeur de sociologie à l’Université d’Athènes.

21h15 : Entretien avec Barbara CASSIN, philosophe, helléniste, membre de l’Académie Française, mené par Yorgos Archimandritis.
Avec le soutien de l’ Ambassade de Grèce en France.

21h30 : Table ronde : #Restons chez nous !?
La crise sanitaire a déjà modifié en profondeur, et de façon éventuellement durable, les rapports sociaux. Partout, des gestes de solidarité et d’entraide, la conscience d’une menace à l’endroit des plus fragiles. Ici, des décisions courageuses pour venir en aide à celles et ceux que la crise a affaiblis. Là, le repli sur soi, sur l’égoïsme d’un individu, d’un groupe, d’une nation. Cette crise interroge nos systèmes de production, de répartition, la valeur de nos systèmes de représentation, les formes du vivre-ensemble et jusqu’à la conscience de soi.

« Restez chez vous » ou « restons chez nous », cette injonction, comme une assignation à résidence, rythme désormais nos existences au gré de l’évolution de la pandémie. Par nature, la distanciation « sociale » élève des barrières sociales voire psychologiques.

Et si, sous couvert d’un état d’urgence sanitaire, le principe de précaution se muait en principe de suspicion ? Comment cette crise aggrave-t-elle la disqualification de la parole publique ? Fake news et simplifications, délégitimation de l’expertise, rétrécissement des conditions du débat dans l’espace public… Quand les questions sanitaires ou sécuritaires rebattent les cartes et les attitudes en matière de liberté.

Avec :
Nathalie HEINICH, Sociologue, directrice de recherche au CNRS. Auteure de Des valeurs. Une approche sociologique (Gallimard, 2017).
Fotini TSALIKOGLOU, Professeure de Psychologie à l’Université Panteion, écrivain, essayiste.
Vassilis KARAPOSTOLIS, Professeur de Philosophie de la Communication et de la Culture à l’Université d’Athènes.

Modératrice : Agnès Levallois, journaliste et consultante

La soirée sera ponctuée par la projection d’épisodes choisis de « 50 nuances de Grecs » (ARTE) de Jul (Berjeaut), dessinateur de presse et auteur de bande dessinée, notamment de Lucky Luke.

 

À propos de la Nuit des idées

#lanuitdesidees

Créée pour célébrer la circulation des idées et des savoirs, à l’initiative du réseau des Instituts français à travers le monde, la Nuit des idées est une invitation au partage et à la découverte des savoirs.

L’événement veut échanger dans tous les domaines dans une forme accessible et festive, où les enjeux de notre temps peuvent être placés sous les feux croisés de la réflexion philosophique, des savoirs scientifiques, des pratiques artistiques et des expériences littéraires.

Plus de 200 Nuits des idées sont attendues en 2021, de la Finlande à l’Afrique du Sud et des îles Fidji au Pérou, avec des résonances accrues entre les pays et les zones géographiques qui viendront explorer le thème « Proches ».

Évènement organisé en partenariat avec l’Institut français de Paris

28 Jan 2021

18:00

Evénement en ligne
La Nuit des idées 2021 : « Proches »
Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience