« Regard tourné vers l’Ukraine » : trois films remarquables

Le Festival du film de Thessalonique suit avec angoisse l’horreur qui se poursuit en Ukraine, ne laissant derrière elle que mort et destruction, et exprime son soutien aux victimes de la guerre. En collaboration avec l’Institut français de Grèce, le Festival présente, les vendredi 15 et samedi 16 avril, un coup de projecteur sur l’Ukraine, en projetant deux documentaires et un long-métrage de fiction qui mettent en lumière les aspects invisibles d’une tragédie en cours.

Les projections sont gratuites pour le public et auront lieu à l’Auditorium Théo Angelopoulos de l’Institut français de Grèce, avec sous-titres grecs et anglais.

Le Festival, en signe de solidarité, soutiendra le fonds d’urgence de la Coalition internationale des cinéastes en danger pour l’Ukraine à hauteur de 2 000 euros et, en concertation avec les ayants-droits des films, reversera le montant des frais de projection à l’ONG « Voices of Children », qui aide les enfants qui se trouvent dans les régions touchées d’Ukraine.

Les projections

Les deux journées de projection débutent le vendredi 15 avril à 20h00, avec le documentaire [email protected] This Job, qui jette un regard révélateur sur la censure et la liberté de la presse dans la Russie d’aujourd’hui. Le documentaire de Vera Krichevskaya a été projeté dans le cadre du 24e Festival Documentaire de Thessalonique (TDF) et a remporté le prix d’Amnesty International. Le public du festival a eu l’occasion de s’entretenir avec le personnage principal du documentaire, Natasha Siddeyeva, propriétaire de la chaîne Dozhd TV, qui a récemment été déclarée illégale par le régime russe.

La projection sera précédée d’un discours de bienvenue du vice-ministre de la culture et des sports, responsable de la culture contemporaine, M. Nikolas Yatromanolakis, et du directeur artistique du Festival du Film de Thessalonique, M. Orestis Andreadakis.

Le samedi 16 avril à 19h00, place au documentaire bouleversant A House Made of Splinters du réalisateur danois Simon Lereng Wilmond, qui a remporté l’Alexander d’or du meilleur film au récent 24e Festival du documentaire de Thessalonique. Le film nous emmène dans l’enfer de l’Ukraine orientale bien avant que la guerre actuelle n’éclate.

Enfin à 21h30, le film de fiction Atlantis du réalisateur ukrainien Valentin Vasyanovych, qui a été projeté au 60e Festival International du Film de Thessalonique, nous entraîne dans un cauchemar dystopique, qui présente d’étranges similitudes avec la réalité que connaît l’Ukraine depuis un mois et demi.

Horaires des projections et liens de réservation :

Vendredi 15/04
20:00[email protected] this job — Vera Krichevskaya — 2021 — 104′
eventbrite.com/e/318964851457

Samedi 16/04
19:00 — A House Made of Splinters — Simon Lereng Wilmont — 2022 — 86′
eventbrite.com/e/318969846397

21:30 — Atlantis — Valentyn Vasyanovych — 2019 — 108′
eventbrite.com/e/318972233537

Με το βλέμμα στην Ουκρανία | Regard tourné vers l’Ukraine

15 - 16 Avr 2022

INFORMATIONS D'ACCÈS À l'AUDITORIUM THEO ANGELOPOULOS

Selon les directives actuelles des autorités grecques, seuls les détenteurs d’un certificat de vaccination ou d’un certificat de rétablissement de moins de 6 mois sont autorisés à entrer à l’Auditorium Theo Angelopoulos.

Les mineurs de 4 à 17 ans peuvent entrer sur attestation d’un self test négatif effectué dans les 24 heures précédant l’événement.

Le port du masque est obligatoire dans tous les espaces de l’Institut français de Grèce et pendant toute la durée des manifestations.

Pour entrer dans l’IFG, il est nécessaire de présenter une pièce d’identité ou un passeport et de se soumettre au contrôle de tous les bagages à main.

L’Institut français de Grèce applique de manière méticuleuse les mesures de protection et de distanciation physique conformément aux règles de l’Organisme National Grec de Santé Publique (EODY).

« Regard tourné vers l’Ukraine » : trois films remarquables
Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience